Français English Espanol Accueil / Home
 

HISTORIQUE

Les débuts

Fondé en 1881 par le mayennais Henri Houdellier, L'Entracte est le plus "vieux" restaurant d'Angers, véritable mémoire de la place du Ralliement et symbolisé par ses magnifiques vitraux qui participent à l'ambiance du restaurant.

Dès 1890, ce qui était alors seulement un café est cédé à Louis Rousseau. Celui-ci donne ses premières lettres de noblesses à L'Entr'acte en agrandissant considérablement les lieux par l'arrière, de deux grandes salles destinées au restaurant, donnant sur la rue Saint-Julien (actuellement Louis-de-Romain). C'est alors déjà le café du théâtre où se rent le tout-Angers après les représentations.

La reprise

Alors que les propriétaires se succèdent rapidement, arrivent en décembre 1932 un jeune couple, Antoine et Simone Martin rachètent l'Entracte grâce à un prêt et feront vivre à ce restaurant ses premières heures de gloire. Le maître verrier Bordereau crée un ensemble de vitraux évoquant l’Anjou. Celui du restaurant subsiste encore dans l’actuel Entr’acte. Jour de fête, le 5 novembre 1953 pour l’ouverture : « Je l’inaugure, un baiser à l’aimable hôtesse et le bonheur est de ce monde », écrit Eugène Moreau, président de la chambre de commerce et d’industrie, sur le nouveau livre d’or.

D'autres célébrités s'y succéderont comme Claude Farrère, Gaby Morlay, Louison Bobet, Yves Montand, Simone Signoret, Serge Reggiani, Maria Casarès, Jean Marchat, Aldo Ciccolini, Jean Marais, Bernard Blier, Jean Le Poulain, Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault, Roberto Benzi, Hervé Bazin. En 1961, les Martin cèdent la brasserie aux vêtements Henri Devred, puis, quelques années ensuite, vendent le restaurant donnant sur la rue Louis-de-Romain.

Aujourd'hui Christian Benaiteau, chef cuisinier, a acquis une réputation culinaire qu’il met, avec sa femme Yolande, depuis plus de 30 ans au service du restaurant.